Retour à l'aperçu des communiqués

Pont du barrage à Port Les travaux de rénovation avancent comme prévu

3 novembre 2020 – Communiqué de presse; Direction des travaux publics et des transports

Les travaux de remise en état du pont du barrage entre Brügg et Port avancent comme prévu. Leurs conséquences se font maintenant sentir aussi sur les usagers de la route, l’ouvrage étant ouvert à la circulation sur une seule voie jusqu’en décembre 2021. La hauteur maximale des véhicules qui passent sous le pont est limitée à 3,2 mètres.

Vieux de quatre-vingts ans, le pont du barrage sur le canal de Nidau-Büren entre Brügg et Port est en mauvais état. Actuellement en rénovation, il sera complété par une passerelle séparée réservée aux piétons et aux cyclistes. Les travaux, qui ont démarré en août 2020, avancent jusqu’ici conformément aux prévisions du bureau d’ingénieurs bernois B+S AG.

Conséquences pour les usagers de la route

Les travaux de rénovation et de renforcement de la face inférieure du pont ont commencé depuis un moment déjà. Ils sont maintenant visibles de l’extérieur et les usagers de la route en ressentent les conséquences. En effet, la circulation sur l’ouvrage se fait sur une seule voie depuis la mi-octobre et des feux de signalisation resteront en place jusqu’en décembre 2021. La hauteur maximale des véhicules qui passent sous le pont à la Wehrstrasse, à Port, et au Schleusenweg, à Brügg, est limitée à 3,2 mètres.

Du côté de Port, le consortium WEPO posera ces prochaines semaines la nouvelle culée avec la société Stettler AG de Studen et l’entreprise de construction métallique Senn AG d’Oftringen. Un cintre sera installé dans l’eau sous le pont pour permettre les travaux de rénovation. Du côté de Brügg, le consortium plante des pieux forés pour la future culée et installe les fondations de la grue. En outre, le canton fait installer une passerelle provisoire pour les piétons. Les conduites qui passent sur le pont seront déplacées. Cette phase des travaux durera qu’à fin décembre 2020.

Le coût total de la remise en état, conduites comprises, est estimé à 10,2 millions de francs. 

Retour à l'aperçu des communiqués