Retour à l'aperçu des communiqués

La Direction de l’économie active son dispositif d’aide aux cas de rigueur

Les entreprises bernoises qui souffrent beaucoup des répercussions de la pandémie de COVID-19 peuvent demander une aide financière à partir d’aujourd’hui. Il faut pour cela que leur chiffre d’affaires ait diminué de plus de 40% en 2020.

L’aide aux cas de rigueur démarre avec le dispositif de soutien immédiat : les entreprises qui réalisent un chiffre d’affaires annuel de 100 000 francs au moins peuvent obtenir un soutien rapide sous forme de contribution à fonds perdu. Celle-ci ne peut pas dépasser 200 000 francs par entreprise, ou 10% du chiffre d’affaires. Elle est calculée sur la base des charges fixes attestées figurant dans la demande de l’entreprise. Les entreprises qui peuvent prétendre à cette contribution ont jusqu’au 31 mars 2021 pour déposer leur demande, par voie électronique uniquement. Il leur sera répondu dans un délai de dix jours ouvrés.

Le second dispositif, celui du cautionnement, sera activé le 1er mars 2021. Il s’adresse aux entreprises qui réalisent un chiffre d’affaires annuel de 2 millions de francs au minimum. Les entreprises doivent choisir entre ces deux dispositifs ; il est exclu de participer aux deux.

Les informations sur la procédure, les conditions, le formulaire de demande et l’auto-déclaration se trouvent à l’adresse www.be.ch/covid-support. En outre, une hotline répondra aux questions des entreprises.

Direction de l’économie, de l’énergie et de l’environnement

viamia : bilan professionnel et conseils gratuits pour les personnes de 40 ans et plus

Les politiques et les médias s’intéressent de plus en plus à la façon dont la population active d’âge mûr peut préserver ses chances sur le marché de l’emploi, voire les améliorer. Dès à présent, les plus de 40 ans peuvent recourir à l’offre viamia, un bilan professionnel gratuit assorti de conseils en orientation et en gestion de carrière effectué par les centres cantonaux d’orientation professionnelle (OP). viamia est  une initiative de la Confédération et des cantons. Elle vise à renforcer la position des travailleurs de 40 ans ou plus afin qu'ils puissent soutenir le rythme de l’évolution du marché du travail. Le canton de Berne fait partie des onze cantons pilotes du projet ; il proposera cette offre à sa population à partir de 2021. Les autres cantons sont invités à faire de même à partir de 2022.

Peuvent solliciter viamia dans le canton de Berne les personnes de plus de 40 ans qui y sont domiciliées, pour autant qu’elles n’aient pas recours à une prestation comparable d’un autre service public, un ORP par exemple. Les personnes intéressées prennent contact avec un Centre OP, où un conseiller ou une conseillère les aident à analyser leur situation professionnelle, les exigences du marché du travail et leurs compétences personnelles selon une procédure bien établie. L’analyse donne lieu à un plan d’action en vue de préserver ou d’améliorer leurs chances sur le marché du travail.

Des informations sur la prise de contact et les différentes étapes de la démarche se trouvent à l’adresse www.be.ch/op-viamia.

Direction de l’instruction publique et de la culture

Retour à l'aperçu des communiqués