Aperçu des communiqués

HES bernoise - Concentration à Berne et Bienne : urgente et nécessaire

3 novembre 2011 – Communiqué de presse; Conseil-exécutif

Si la HES bernoise veut s'imposer face à la concurrence des autres HES suisses, elle doit réduire fortement le nombre de ses sites. Pour des raisons de politique de la formation et de politique économique mais aussi du point de vue de l'exploitation et des finances, la bonne solution consiste à effectuer un regroupement progressif à Berne et à Bienne. C'est ce qui ressort d'un rapport du Conseil-exécutif à l'attention du Grand Conseil.

En février 2011, le Conseil-exécutif du canton de Berne a décidé de regrouper la HES bernoise à Berne et à Bienne. Le Grand Conseil a alors demandé que les raisons de cette décision soient exposées dans un rapport. Dans le rapport qu'il vient d'adopter en vue de la session parlementaire de janvier prochain, le gouvernement bernois présente les réflexions et les faits qui ont conduit à cette décision.

La HES bernoise (HESB) est une institution de taille moyenne. Elle est en concurrence avec les autres HES suisses pour recruter élèves et enseignants et pour obtenir des fonds. Le plus gros handicap de la HESB est son éparpillement sur pas moins de 26 sites à Berne, Bienne et Berthoud. Cet éparpillement pose à la HESB des problèmes de fonctionnement considérables en raison de sa taille moyenne. En outre, une partie des locaux ne répond plus aux exigences d'une université moderne. Si la HES bernoise veut s'imposer face à la concurrence, elle doit impérativement procéder à un regroupement.

Investir dans la HES renforcera les sites de formation bernois et biennois. C'est en outre une opération absolument nécessaire pour faire face à la concurrence actuelle. La solution arrêtée par le Conseil-exécutif bernois conforte la politique de l'éducation et la politique économique et sa faisabilité est établie tant sur le plan financier que sur le plan du calendrier.

Lors d'une première étape, le département Technique et informatique et le département Architecture, bois et génie civil seront regroupés sur un nouveau campus consacré à l'ingénierie. Cette opération permet d'exploiter immédiatement les synergies les plus importantes dans l'enseignement et la recherche. Les nouveaux bâtiments peuvent être construits rapidement sur un ensemble de parcelles situées à proximité de la gare de Bienne, qui appartiennent presque totalement à la ville de Bienne.

Le département Gestion et administration, santé, travail social ainsi que la Haute école des arts sont implantés à Berne, où ils pourront être regroupés dans une deuxième étape. La date de ce regroupement n'est pas encore fixée.

 

Documentation

Aperçu des communiqués