Aperçu des communiqués

Coronavirus Adaptation de la stratégie de test du canton de Berne

31 août 2021 – Communiqué de presse; Direction de la santé, des affaires sociales et de l’intégration

La Direction de la santé, des affaires sociales et de l’intégration du canton de Berne adapte sa stratégie de test pour le coronavirus à compter du 1er septembre. La stratégie reposera sur des équipes mobiles d’intervention rapide, qui réaliseront des tests en cas de flambée du virus puis des tests de suivi à intervalles réguliers. Les tests répétitifs et étendus ne sont pas poursuivis.

L’expérience des semaines écoulées montre que les tests de masse étendus et répétitifs ne sont plus aussi efficaces. Pour qu’ils aient un effet préventif, il faudrait au minimum doubler la cadence de dépistage dans les écoles. Dans les entreprises également, il est apparu que le nombre de tests réalisés était trop faible pour obtenir la prévention souhaitée. Lorsqu’il y avait encore peu de personnes vaccinées, les tests de masse étaient judicieux. Mais nous rentrons dans une nouvelle phase, avec davantage de personnes vaccinées. C’est pourquoi le canton de Berne réoriente sa stratégie de test sur des interventions rapides en cas de flambée.

Le nouveau concept de lutte contre les flambées prévoit que des équipes de test mobiles réparties sur tout le territoire cantonal sont prêtes à arriver rapidement sur les lieux d’une flambée de COVID-19 pour y réaliser les tests nécessaires. Les tests deviennent alors obligatoires et concernent l’ensemble des personnes dans une entreprise, une institution ou une école ou les autres personnes désignées par le Service du médecin cantonal. Les équipes mobiles pratiquent des tests PCR. L’obligation ne s’applique pas aux personnes vaccinées ou guéries pouvant présenter un certificat.

Après la première série de tests, une deuxième série au moins est pratiquée sous la forme de tests PCR poolés. Cela donne la garantie de pouvoir détecter les personnes qui n’étaient pas encore positives lors des premiers tests.

SI des cas positifs sont de nouveau détectés lors des tests de suivi, soit les personnes concernées se rendent dans un centre de test pour faire un test PCR individuel, soit le canton envoie une équipe pour tester toutes les personnes incluses dans le pool positif. Les tests de suivi sont pratiqués aussi longtemps que le Service du médecin cantonal le juge nécessaire. Le canton travaille avec un partenaire qui assure le pooling des échantillons afin de décharger au maximum les écoles, les institutions et les entreprises.

Les tests en cas de flambée et les tests de suivi répétés ont déjà été mis en pratique ces derniers mois.  Les enseignements positifs qui en ont été tirés ont été combinés pour mettre en place le nouveau dispositif.

La Direction de la santé, des affaires sociales et de l’intégration rappelle que, depuis le 24 août dernier, l’Office fédéral de la santé publique recommande la vaccination pour toutes les personnes à partir de 12 ans. La vaccination offre la meilleure protection contre une évolution grave d’une infection par le COVID-19 et réduit le risque de contamination pour soi et pour les autres. Dans le canton de Berne, plus de 90% des personnes actuellement hospitalisées pour cause de COVID-19 ne sont pas vaccinées. Il en va de même des 23 malades qui ont dû être placés sous respirateur.

Toutes les informations utiles sont sur : www.be.ch/vaccination-corona.

Tests COVID-19 dans les écoles

Aperçu des communiqués