Aperçu des communiqués

Le Conseil-exécutif s’exprime sur la situation due au COVID dans les hôpitaux Décharger les soins intensifs grâce à la vaccination et à l’extension du certificat obligatoire

9 septembre 2021 – Communiqué de presse; Conseil-exécutif

Le Conseil-exécutif observe avec préoccupation l’évolution de la situation due au COVID. Suite à l’augmentation des admissions de malades du coronavirus en soins intensifs ces dernières semaines, les hôpitaux ont été obligés de reporter des interventions programmées. Cela est une source de souffrances pour les personnes concernées et de coûts supplémentaires pour la collectivité. On peut regretter que le Conseil fédéral ait été obligé d’étendre l’obligation de présenter un certificat COVID afin de faire face à la situation. Mais pour le gouvernement bernois, il s’agit là d’un pas important pour endiguer la pandémie et, ainsi, décharger le système de santé.

Ces derniers jours, les hôpitaux du canton de Berne ont dû commencer à fermer des filières opératoires afin de libérer des capacités pour pouvoir prendre en charge des malades du COVID-19 présentant des symptômes graves. Il s’agit en grande majorité de personnes qui avaient choisi jusqu’ici de ne pas se faire vacciner. Le taux élevé d’occupation des lits de soins intensifs est d’autant plus regrettable aux yeux du Conseil-exécutif qu’il aurait pu être évité dans bien des cas grâce à la vaccination. En raison de la surcharge des hôpitaux due aux malades du COVID-19, il a fallu reporter une partie des interventions chirurgicales programmées, ce qui entraîne des souffrances pour les personnes concernées et des coûts supplémentaires pour les hôpitaux et la collectivité. 

Six personnes sur dix ont reçu deux doses de vaccin

Se faire vacciner est facilement accessible à une grande partie de la population, estime le Conseil-exécutif. Le canton de Berne va néanmoins poursuivre et renforcer son action pour mettre à disposition des offres de vaccination. Les vaccins sont disponibles en quantités suffisantes pour que celles et ceux qui le souhaitent puissent se faire vacciner rapidement. Ces prochains jours, le nombre de personnes ayant reçu deux injections dans le canton de Berne atteindra pour la première fois la barre des 640 000, ce qui représente plus de 60% de la population. Pour le gouvernement, il s’agit maintenant d’atteindre toutes les personnes vivant dans le canton de Berne qui, en raison de leur culture et de leur langue, n’ont pas encore pu être convaincues de franchir le pas et de se faire vacciner.

Obligation de présenter un certificat : extension inévitable

Fin août, dans sa réponse à la consultation au sujet de l’extension de l’obligation de présenter un certificat COVID, le gouvernement bernois s’était rallié à la position du Conseil fédéral, qui proposait que les mesures soient renforcées uniquement si une surcharge du système de santé se dessinait. Le Conseil-exécutif estime qu’il est en principe plus judicieux et moins restrictif d’étendre l’obligation de présenter un certificat que d’ordonner des interdictions et des fermetures. Vu l’aggravation de la situation sur le front des hospitalisations, en particulier dans les unités de soins intensifs, il salue donc la décision prise hier (mercredi 8 septembre) par le Conseil fédéral d’étendre pour une durée limitée l’obligation de présenter un certificat COVID.

Le Conseil-exécutif va maintenant vérifier s’il faut adapter l’ordonnance cantonale COVID-19 compte tenu de la nouvelle réglementation concernant l’obligation de présenter un certificat.

Aperçu des communiqués