Logo Kanton Bern / Canton de BernePortail Internet du canton de Berne
20 janvier 2023
Aperçu des communiqués

Communiqué de presse de la Direction de la santé, des affaires sociales et de l’intégration
:
Santé, social, statut de protection S, asile : le défi de l’intégration

En 2022, l’activité de la Direction de la santé, des affaires sociales et de l’intégration du canton de Berne a été marquée par les tâches en lien avec l’hébergement des personnes ayant fui l’Ukraine et l’accueil des nombreuses personnes relevant du domaine de l’asile ordinaire. La Direction a également continué de travailler sur des projets importants, comme la création du Réseau de l’Arc, un réseau de santé innovant, ou encore la loi sur les prestations de soutien aux personnes en situation de handicap.

« Nous sommes face à une situation qui confronte le canton de Berne, tout comme le reste de la Suisse, à d’immenses défis », a rappelé le conseiller d’État Pierre Alain Schnegg en ouverture de la conférence de presse de la Direction de la santé, des affaires sociales et de l’intégration (DSSI), dont il est en charge. Il y a un an, on pressentait que la crise du coronavirus touchait à sa fin, mais personne n’avait prévu que la crise ukrainienne suivrait sans transition. Les dernières mesures de l’ordonnance COVID-19 situation particulière ont été levées le 1er avril 2022. Avec ce retour à la normale, la responsabilité principale des mesures de protection de la population a été transférée de la Confédération aux cantons. La phase de transition actuelle, qui devrait durer jusqu’au printemps 2023, exige une vigilance et une capacité de réaction accrues au niveau cantonal. « Nous avons conservé les structures de base mises en place pour gérer la pandémie afin de pouvoir nous adapter et réagir rapidement en cas de changement de situation. Cela concerne le dépistage, la vaccination, la surveillance et l’obligation de déclaration des hôpitaux », a précisé Fritz Nyffenegger, chef de l’Office de la santé du canton.

L’intégration, le grand défi pour le système de santé et la société

Le thème de l’intégration sera un leitmotiv ces prochaines années. Le canton de Berne accueille actuellement quelque 7500 personnes avec le statut de protection S, et près de 6700 personnes relevant du domaine de l’asile ordinaire sont sous responsabilité. Parmi les personnes ayant fui l’Ukraine, 4500 ont déjà leur propre logement, environ 2000 vivent dans des familles d’accueil et près de 1000 sont hébergées dans des structures collectives. Manuel Michel, chef de l’Office de l’intégration et de l’action sociale, a souligné lors de la conférence de presse combien l’aide apportée par la population pour l’hébergement est importante et il a adressé ses plus vifs remerciements aux familles d’accueil et aux nombreux bénévoles. Il a néanmoins relevé qu’il appartiendra à la Confédération de proposer une solution adaptée pour les personnes ayant le statut S car certaines ne pourront pas rentrer en Ukraine.

Le conseiller d’État Pierre Alain Schnegg a donné un bref aperçu des défis auxquels le canton de Berne devra faire face ces prochains mois et années sur le plan de l’intégration. Il a évoqué par exemple les tâches supplémentaires qui incomberont au système de santé, au système éducatif et aux services sociaux, l’évolution du marché du logement, l’adaptation des infrastructures et de la logistique, l’amélioration de l’employabilité des personnes accueillies et la disposition de la population à leur égard. « Il est important à mon sens d’aborder ces questions car ce n’est qu’en identifiant les problèmes qu’on peut ensuite en discuter et chercher des solutions », a-t-il conclu. Des solutions à trouver d’entente avec tous les autres cantons et la Confédération.

L’inclusion est un autre aspect important du travail de la DSSI. La nouvelle loi sur les prestations de soutien aux personnes en situation de handicap prévoit que les prestations de soutien seront versées directement aux personnes en situation de handicap, et non plus aux institutions qui les prennent en charge. Le but est de renforcer l’autonomie, la responsabilité individuelle et la participation sociale des personnes concernées. En première lecture, le Grand Conseil a accepté le projet par 150 voix sans opposition. L’ordonnance afférente est en cours de préparation en vue de la deuxième lecture.

La DSSI déploie des efforts importants en faveur de l’intégration de fournisseurs de prestations dans le système de santé. C’est ainsi qu’a été créé en octobre 2022 le Réseau de l’Arc, avec la participation du canton de Berne, de Swiss Medical Network et de la caisse-maladie Visana. Ce partenariat public-privé a donné le jour à un modèle d’assurance axé sur le maintien en bonne santé des personnes assurées. Selon Pierre Alain Schnegg, la collaboration entre tous les fournisseurs de prestations au sein d’une chaîne de prise en charge reposant sur des processus standardisés est la seule solution qui permettra d’endiguer la hausse des coûts de la santé. La DSSI a créé une division Gestion des partenaires afin d’offrir un canal à la collaboration entre les services de l’administration cantonale et les hôpitaux, les EMS, les thérapeutes, les services d’aide et de soins à domicile et les associations. 

Numérisation : soutenir l’intégration à tous les niveaux

Un nouveau système de gestion des cas est appelé à faciliter les processus dans l’aide sociale et dans la protection de l’enfant et de l’adulte. « Ce projet donnera une meilleure vue d’ensemble grâce aux données de pilotage et nous en attendons une baisse des coûts informatiques pour les communes et le canton », a expliqué Yves Bichsel, secrétaire général de la DSSI. Les bases conceptuelles ont été élaborées en 2020 et 2021. Les partenaires du projet, dont la Direction de l’intérieur et de la justice, ont décidé que le nouveau système de gestion des cas serait utilisé non seulement par les services sociaux, mais aussi par les autorités de protection de l’enfant et de l’adulte et par les services spécialisés de l’insertion professionnelle.  

Depuis 2020, l’Office de la population et l’Office de l’intégration et de l’action sociale utilisent leur propre application pour gérer les données des personnes étrangères. Un système similaire dédié à la gestion des cas dans le domaine de l’asile et des réfugiés a été développé courant 2022. Une première version a été progressivement introduite auprès des quatre partenaires régionaux dans ce domaine. L’un des objectifs principaux était que les données centrales des partenaires régionaux soient disponibles en temps réel.

En 2023, tous les services de sauvetage du canton de Berne consigneront leurs interventions dans un système de protocole électronique. Les urgentistes pourront y saisir les données des personnes prises en charge. En outre, le système enregistrera les données vitales du patient ou de la patiente et les transmettra au service des urgences avant même l’arrivée à destination. Le système de gestion en ligne des autorisations d’exercer sera également mis en place en 2023. Ainsi, le processus de demande d’autorisation d’exercer une profession médicale se déroulera intégralement par voie électronique.

Documentation

  • Discours Conférence de presse annuelle de la DSSI

Livestream Conférence de presse annuelle de la DSSI

Partager